Richesse et minimalisme se conjuguent parfaitement.

Comment? Laissez-moi vous raconter.

 

Un des premiers livres que j’ai lus quand j’ai pris la décision d’avancer vers ma vie rêvée, riche et libre, a été la biographie de Steve Jobs par Walter Isaacson.

Et son style de vie avait attiré mon attention, car il était minimaliste.

On entend beaucoup parler de minimalisme ces derniers temps. C’est un concept qui est plutôt à la mode, on peut le dire, et qui séduit de plus en plus de personnes.

C’est vrai que nous vivons à une époque où les gens sont de plus en plus sensibles aux questions de l’écologie, du respect de l’humain et de l’environnement.

On avance aussi vers une ère de l’essentiel, où nous voulons de mieux en mieux nous concentrer sur ce qui compte vraiment pour nous.

Et le minimalisme est une manière de se concentrer sur cela, et de refuser la sur-consommation, donc la sur-production et la sur-exploitation des ressources de notre planète déjà bien malmenée.

En ce qui me concerne, j’ai aussi été conquise par le concept, grâce entre autres à des lectures comme « L’art de l’essentiel » de Dominique Loreau, « La magie du rangement » de Marie Kondo, ou encore le récent livre de mon amie Mino Rakotozandriny « Maman minimaliste« .

Mais il y a minimalisme et minimalisme. Chaque personne a finalement sa propre conception et sa propre façon de vivre et d’implémenter le minimalisme dans sa vie.

Si pour certaines personnes, minimalisme peut sonner comme une contrainte ou une forme de limitation, en ce qui me concerne, minimalisme rime avec plaisir!! Oui oui ^^

Comment ça?

Luxe, plaisir et minimalisme

Pour moi le minimalisme, c’est un mode de pensée, de vie, qui me fait aller uniquement vers ce qui me parle réellement, ce qui me plait, ce qui me fait plaisir, ce qui a du sens pour moi.

Je m’autorise à ne faire entrer dans ma vie que des objets qui me plaisent vraiment, des activités, des relations qui ont véritablement du sens pour moi.

C’est donc faire des achats, ou accepter des dons, de manière intelligente et durable, en faisant attention à la joie, au plaisir que ça me procure.

Et le fait de pouvoir refuser ce qui ne me plait pas vraiment, ce qui ne m’attire pas vraiment, ce qui ne me fait pas vraiment plaisir, c’est un luxe!! N’est-ce pas? 🙂 Ça prouve que je peux m’offrir mieux (selon mes critères).

luxe

Mais ce luxe ne vient pas tout seul, attention 🙂 Ça demande du travail : du travail sur soi en premier lieu, pour se connaître et s’aimer, savoir ce qu’on veut vraiment, pour définir ses priorités, ensuite pour s’organiser et agir pour les concrétiser. Ça demande de la discipline, non pas pour renoncer au plaisir (même si oui on peut en effet renoncer au petit plaisir immédiat et éphémère), mais au contraire pour se concentrer sur de plus grands plaisirs, durables et véritables.

Par exemple, choisir de ne plus aller dans de petits restaurants pas forcément bons et d’aller dans des restaurants plus chics et avec une meilleure cuisine, c’est du minimalisme. Car, en supposant qu’on garde les mêmes budgets, on ira plus rarement, mais on aura de bien meilleures expériences et un plaisir plus important, dû à la beauté de l’endroit, à la bonne cuisine, au bon service, mais aussi à la rareté de l’expérience qui fait qu’on l’apprécie mieux. Elle n’est pas banale.

Et on peut citer encore plein d’autres exemples. Le minimalisme peut s’appliquer à tous les aspects de la vie. Pour les objets, comme le rappelle Mino Rakotozandriny dans son livre, ce qui est bon marché coûte cher.

Ça coûte cher car ça s’abîme facilement, donc a régulièrement besoin d’être remplacé ou réparé.

Ça coûte cher car ça nous met de mauvaise humeur!! Ça consomme notre bonne énergie.

Ça coûte cher car on oublie vite les petites sommes et on se laisse tenter par plein de choses qui ne coûtent pas cher séparément, mais mises ensemble, coûtent une petite fortune, et prennent beaucoup de place dans notre maison!

Ça coûte cher en temps pour les ranger.

Bref, comme disait un sage monsieur, un ami d’un ami à moi : « Nous ne sommes pas assez riches pour acheter bon marché« .

Alors moi je dis oui à ce minimalisme-là, ce minimalisme qui me pousse à découvrir ou redécouvrir et assumer mes goûts 🙂 Ce minimalisme qui me pousse en fait à prendre soin de moi. Car c’est bien de ça qu’il s’agit.

Le minimalisme n’est pas se limiter (vision de manque), mais focuser (sur ce que veut mon véritable moi, et donc ça alimente ma joie).

Le minimalisme est en réalité un excellent outil de développement personnel! Car il nous amène à nous poser les bonnes questions :

  • qui suis-je?
  • que veux-je?
  • quelles sont mes priorités?
  • quelles sont mes sources de joie?
  • … etc.

Et il nous aide à découvrir notre moi profond grâce aux réponses à ces bonnes questions.

Sans le minimalisme et en se laissant envahir par les sirènes de cette société d’hyper consommation, on peut très facilement se perdre et ne jamais se connaître soi-même, donc ne jamais vraiment se faire plaisir et ressentir une vraie joie durable intérieure.

Peur du manque et accumulation

Pour en revenir à Steve Jobs, cette réflexion m’est venue en lisant sa biographie : « Plus on est riche, plus on a les moyens de refuser de tout acheter, de tout avoir. »

Drôle de phrase?

En fait, quand on a une relation saine à l’argent, et qu’en plus on est riche, il n’y a pas la peur du manque qui nous pousse à tout avoir, à tout garder, à sauter sur les bonnes occasions, juste parce que ce sont de bonnes occasions enfin il faut en profiter!! au cas où tu vois!!

Plus on a peur de manquer, plus on accumule. Et moi qui ai grandi dans un pays pauvre, j’en sais quelque chose! 🙂

Plus on a peur de manquer, plus on s’accroche, aux choses, aux gens, aux activités…

 

Pour moi, le minimalisme se conjugue vraiment bien avec un état d’esprit d’abondance, où on n’a pas peur de refuser, donner ou de se débarrasser de choses qui ne nous conviennent pas/plus, car on sait que si un jour on en a besoin, on pourra les retrouver, car l’univers est abondance.

On a la foi, on ne s’accroche pas aux choses par peur, au cas où. On laisse circuler, et on accueille ce qui nous fait vibrer aujourd’hui.

Le minimalisme, c’est s’autoriser à n’accepter que le meilleur pour soi dans sa vie, et refuser le reste. Et c’est un excellent message qu’on envoie à l’Univers!

C’est une drôle de chose à propos de la vie ; si vous n’acceptez que le meilleur, souvent vous l’obtenez

Somerset Maugham

Le minimalisme est une excellente voie vers la richesse, dans tous les sens de ce terme. Il en est aussi une expression.

Et vous, quel est votre rapport au minimalisme? Quelle est votre définition du minimalisme?

Richesse et minimalisme : quel rapport ?

3 avis sur « Richesse et minimalisme : quel rapport ? »

  • 21 février 2018 à 12 h 43 min
    Permalien

    Très bel article, je suis totalement d’accord avec tout ce que tu dis, et je suis dans le même état d’esprit au quotidien ! Moins mais mieux ! Je t’embrasse

    Répondre
    • 21 février 2018 à 17 h 52 min
      Permalien

      Exactement! Merci pour ton commentaire Coralie! Bisous à toi 🙂

      Répondre
  • 22 février 2018 à 10 h 49 min
    Permalien

    Bonjour,
    Effectivement, acheter de qualité est la clé pour faire des économies.
    Ceci dit, ça fait déjà un moment que la qualité n’est plus corrélé au prix.
    Le prix d’un produit est maintenant davantage corrélé à la marque et à l’image véhiculé qu’aux caractéristiques et qualité du produit.
    Typiquement, certains restaurants locaux, sont bien meilleurs que des restaurants un peu luxueux et côtés!

    Sinon, pour moi le minimalisme c’est aussi aller vers la simplicité des ses usages, mais aussi des produits utilisés.
    C’est pour cela que je grince toujours un peu des dents quand j’entend parler de minimalisme en parlant de l’utilisation d’un smartphone.
    J’ai du mal à voir le minimalisme dans un appareil aussi complexe qu’un smartphone, qui contient des 100aines de composants différents et dont seuls une minorité sont capables de comprendre le fonctionnement logiciel.

    Donc, oui, il y a plusieurs définitions du minimalisme! 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *